Programmation

conférence d’ouverture – 26 mai 2021

« Quand un homme tue une femme, à quoi pense-t-il ? »

« Quand les hommes tuent : trois types – meurtre du partenaire intime, meurtre sexuel et meurtre de femmes plus âgées » par Rebecca et Russel Dobash, Professeur.e.s  émérites à l’Université de Manchester, au Royaume-Uni. Auteur.e.s de 11 livres et d’un grand nombre d’articles sur la violence, le genre et les  homicides.

La conférence fut riche en informations ! En effet, les conférencier.ère.s y ont exposé plusieurs statistiques liées aux caractéristiques des meurtriers, que ce soit à propos de leur enfance, de leur trajectoire de vie ou encore de leur vision des femmes. Ils ont expliqué les causes et contextes les plus probants menant aux féminicides, infanticides, meurtres sexuels et meurtres de femmes plus âgées. Ils ont fait état d’une responsabilité collective plutôt que viser des diagnostics individuels des meurtriers. Ils concluent « Lorsqu’il y a féminicide […] la société aime blâmer les femmes ; nous blâmons la femme assassinée et nous blâmons la mère de l’assassin. Les programmes offerts aux hommes ont la nécessité de leur montrer que les hommes doivent respecter le choix des femmes de s’éloigner d’eux […] principalement lors d’une séparation. »

université D’ÉTÉ – JUIN 2021

Conférences, ateliers, discussions et plus encore, dont les activités sont synchrones et asynchrones ! Les mardis et jeudis 9h à 13h, du 1er au 17 juin.

>> La majorité des conférences sont enregistrées et disponibles sur la plateforme du Colloque pour visionnement ultérieur.

Colloque – automne 2021

Un thème par mois, 5 conférences plénières avec des invité.e.s renommé.e.s à l’international (traduction simultanée offerte), plus de 50 présentations et des activités de réseautage! Les mercredis 10h à 12h de septembre à novembre.

Les conférences prendront la forme de plénières, webinaires, capsules Web ou présentations par fiches.

>> La plupart des capsules Web et des présentations par fiches seront disponibles sur la plateforme du Colloque dès septembre.

Septembre

Trajectoires de vie, de violence, de recherche d’aide et de recours aux services

Saviez-vous que …
L’un des endroits les plus dangereux pour les femmes, c’est leur propre chez soi.

Au menu: Mieux comprendre les féminicides, services en violence conjugale, trajectoires de recherche d’aide, pratiques d’interventions et plus encore.

Octobre

Les enjeux de sécurité et de bien-être des femmes victimes de violence et de leurs enfants

« Je l’ai finalement quitté et ce qui me sembla être la fin ne s’avéra être que le début d’un long chemin parsemé d’embuches ! »

Au menu: Système judiciaire, aliénation parentale, violence conjugale post-séparation et plus encore.

Novembre

Les contextes de vulnérabilité et d’oppression chez les groupes de femmes marginalisés

Vrai ou faux ?
Plusieurs femmes ne sont pas conscientes qu’elles subissent de la violence conjugale.
VRAI. Plusieurs croiront que s’il n’y a pas de violence physique, il n’y a pas de violence. La violence conjugale prend cependant différentes formes.

Au menu: Enjeux d’itinérance, de santé mentale et de consommation de substances illicites, accueil des femmes immigrantes en maison d’hébergement et plus encore.